Au printemps 2009, je déflore ma première pivoine.

Chaque pétale est détaché de la fleur. Chaque pétale est placé au coeur des pages d’un livre et s’imprègne du grain du papier, de l’encre, des mots et de la ponctuation, des phrases, du rythme et de l’essence du livre.

L’acte créatif se transforme en rituel. 

Chaque printemps, je répète l’expérience et l’exception devient collection. Une fois séchée, chaque pivoine est scannée, détourée et répertoriée.

Pivoine 121 pétales – Printemps 2016
Pivoine 144 pétales – Printemps 2016
Pivoine 257 pétales – Printemps 2017

Extraits de la collection

Pivoine 144 pétales – planche 1/7 – Mai 2016
Pivoine 143 pétales – planche 1/8 – printemps 2017
Pivoine 254 pétales – planche 1/14 – printemps 2017
Pivoine 103 pétales / Printemps 2016
Pivoine 103 pétales / Printemps 2016